Archive for mars, 2011

Huit lieux d’intérêt historique à visiter à Marrakech

vendredi, mars 25th, 2011

Au pied des montagnes de l’Atlas, chargée d’histoire, se trouve Marrakech, la ville impériale enchanteresse la plus importante du Maroc.

Voici un bref guide pour certaines des top attractions historiques de Marrakech:

La Médersa Ben Youssef : cette école coranique est la plus vaste du Maghreb. Vers 1570, le souverain saâdien Moulay Abdallah fit édifier ces bâtiments d’inspiration mérinide. Cent trente deux chambres, dont la petitesse et la simplicité contrastent avec le raffinement andalou du reste de l’établissement, occupent l’étage et abritaient jusqu’à 900 étudiants. La médersa fut désaffectée en 1960, restaurée et ouverte au public en 1982.

La Mosquée de la Koutoubia : le minaret (70 m) est le point le plus élevé de la ville, visible depuis des kilomètres à la ronde. La mosquée a été utilisée comme un plan architectural pour de nombreuses autres mosquées puisque le minaret a été achevé pendant le règne du calife almohade Yaqub al-Mansur (1184-1199).

Le Palais El Badi : se traduisant par ‘l’Incomparable Palais’, El Badi, construit par le roi saâdien, Ahmad al-Mansur en 1578, est l’un des sites les plus visités à Marrakech. Aujourd’hui, l’enveloppe du bâtiment original, supposé avoir autrefois consisté de 360 salles, la plupart d’entre elles décorées d’or venant du Soudan,  accueille le festival annuel du folklore marocain, qui a lieu, généralement, en juin.

Le Palais de la Bahia : construit plus récemment, à la fin du XIXe siècle, et remarqué en particulier pour ses sols carrelés, plafonds de bois de cèdre richement décorés et ses patios, le Palais de la Bahia avec ses vastes jardins était destiné à être le plus grand palais de son temps. Son nom ‘Brillance’ dit tout.

Les Tombeaux Saadiens : les tombes datant de l’époque du sultan Ahmed al-Mansur Saadi (1578-1603), ont été découvertes en 1917 et restaurées par le service national des Beaux-arts. En raison de leur décoration complexe, une indication claire de l’opulence de l’époque et un parfait exemple de la beauté de l’art islamique, les tombes sont une majeure attraction pour les visiteurs et devraient être dans votre liste prioritaire de ‘ce qu’il faut voir à Marrakech’.

Les Jardins de la Ménara: situés à l’ouest de Marrakech, les jardins sont plantés d’oliviers et convergent vers un grand bassin d’irrigation avec un pavillon de la dynastie des saâdiens du XVIe siècle.

Le Jardin Majorelle : conçu par l’artiste français expatrié Jacques Majorelle, et considéré comme son chef-d’œuvre, le jardin a été acquis par Yves Saint-Laurent en 1980 et c’est là à sa mort en 2008 que les cendres du couturier furent dispersées. En plus de ses nombreuses plantes exotiques, surtout des bambous, le jardin est l’habitat de nombreuses espèces d’oiseaux que l’on ne trouve que dans cette partie de l’Afrique du Nord ; le jardin abrite aussi le Musée d’Art islamique de Marrakech.

La Place Jemaa el Fna : la place la plus célèbre et dynamique de Marrakech, c’est le point focal de l’ancienne Médina (ville d’origine). Sur les deux côtés de la place se trouvent les souks de Marrakech, un  vrai labyrinthe, le marché nord-africain traditionnel qui sert les besoins au jour le jour de la population locale et de la communauté touristique. Autour de la place se trouvent des cafés avec terrasses et balcons d’où on peut observer l’activité frénétique de la place vivante avec ses artistes, ses diseuses de bonne aventure et ses vendeurs de jus d’oranges pressées. La nuit, la place Jemaa el Fna devient un énorme resto de plein air avec des tas de stands de restauration offrant une grande variété de spécialités locales.

Pour un hébergement de luxe à Marrakech, tout comme pour les attractions touristiques, il y a un vaste choix. Cependant, Les Borjs de la Kasbah est un des meilleurs parmi le petit nombre d’hôtels de charme de style ryad, connu pour son caractère merveilleusement atmosphérique et authentique.

La TransMarocaine – non seulement une course au Maroc, plus une véritable aventure dans l’Atlas!

vendredi, mars 11th, 2011

La 6ème TransMarocaine aura lieu du samedi 12 au dimanche 20 mars 2011.

C’est quoi la TransMarocaine? Décrit comme un défi multisports, l’événement est ouvert aux hommes et aux femmes de tous les niveaux de capacité athlétique ; c’est une façon fabuleuse de voir ce qu’il y a de mieux au  Maroc.

L’objectif est de franchir les montagnes de l’Atlas en cinq étapes, du sud au nord, en VTT, kayak (sur le lac de Ouarzazate) et à pied (marche, course et course d’orientation) au milieu de certains paysages naturels les plus remarquables du Maroc. Couvrant une distance totale de quelques 250 km avant la ligne d’arrivée à Marrakech, c’est un circuit assez difficile, mais l’accent est mis sur le fait de s’amuser et de profiter de l’environnement plutôt que de finir en tête.

Avec certains des paysages de montagne les plus spectaculaires d’Afrique du Nord, idéale pour les activités plein air de toutes sortes, la TransMarocaine ou, plus précisément, la Trans-Atlas, est un événement unique créé pour révéler les visages spectaculaires des innombrables attraits naturels du Maroc tout en se terminant dans l’une des villes les plus exotiques du monde, Marrakech.

Et après tout cet effort ce dont que vous aurez certainement besoin sera d’être dorloté dans un des meilleurs hôtels de caractère de Marrakech, ‘’Les Borjs de la Kasbah”, avec ses 18 chambres, piscine, spa et restaurant gastronomique.