Archive for the ‘Besucherattraktionen in Marrakesch’ Category

Visite du jardin Majorelle à Marrakech

vendredi, octobre 4th, 2013

Au cœur de l’ébullition de Marrakech, on peut encore trouver de petites poches de tranquillité et de sérénité, un contraste absolu avec la chaleur et le rythme effréné de la ville tout autour.

Le Jardin Majorelle est une de ces oasis de calme, c’est un des lieux qui attirent le plus de visiteurs à Marrakech. Baptisé en hommage à son créateur d’origine française, Jacques Majorelle, un peintre inspiré par le mouvement de l’Art Nouveau du début du XXe siècle, ce jardin sous sa forme moderne s’étend sur près de 10 000 m² où s’unissent créations et nature.

Là, sous les murmures de l’eau qui ruisselle doucement de bassins en marbre, de fontaines et de canaux d’irrigation et sous les pépiements continuels des oiseaux se crée une ambiance idyllique d’exotisme subtropical, tandis que des sentiers traversent des plantations de bananiers et de bambou, des cocotiers et des bougainvilliers sans oublier une impressionnante collection de cactus.

Majorelle a passé près de quarante ans à créer et façonner ce jardin pour en faire une splendide œuvre d’art botanique même si, après sa mort en 1962, il est tombé à l’abandon.

(Lire la suite…)

Visite de la tannerie à Marrakech

mercredi, août 14th, 2013

La matière première des produits en cuir fin est produite dans le vieux quartier des tanneries de Marrakech, un lieu d’un attrait magnétique pour les touristes car l’expérience y est aussi fascinante que l’odeur y est prononcée.

Certains vous avertiront contre la visite de ce quartier odorant de la ville, mais ce serait une erreur à de nombreux égards, car la méthode ancienne qui permet de transformer en cuir des peaux de chèvre et de mouton n’a que peu changé depuis la nuit des temps et c’est un rappel captivant d’une autre époque.

Les tanneurs de Marrakech existaient déjà quand la ville a été fondée en 1062 et la production d’objets de maroquinerie est depuis lors un commerce important. À l’heure actuelle, la méthode archaïque de transformation fait appel à un cocktail désagréable de liquides élémentaires (un mélange d’urine de vache, d’excréments de pigeon et d’acides) dans lesquels les peaux sont lavées et préparées.

Vous y verrez des hommes torse nu, debout dans des cuves en terre remplies jusqu’au genou de cette mixture à l’odeur diabolique, qui sont en train de nettoyer les peaux avant de les transférer dans d’autres cuves où elles seront teintes dans d’autres liquides multicolores à l’air tout aussi suspect. Cette opération terminée, les peaux sont étalées au soleil pour y sécher.

(Lire la suite…)

Les tombeaux saâdiens de Marrakech

samedi, juillet 27th, 2013

Si vous êtes amateur d’histoire, les tombeaux saâdiens vous intéresseront, un des lieux touristiques les plus fréquentés de la ville, c’est là que reposent les souverains et d’autres membres de la dynastie saâdienne, un des plus beaux exemples d’art islamique du Maroc.

La première sépulture connue remonte à la fin du règne du sultan Ahmed el Mansour (1578-1603), sixième de la dynastie saâdienne, dont l’ère s’est étalée du milieu de XVIe siècle jusqu’à la fin du XVIIe siècle.

À son arrivée au pouvoir, Moulay Ismaïl (1672-1727) a scellé les tombeaux dans le but d’effacer toute trace de ses prédécesseurs et ce n’est qu’en 1917, grâce à un levé aérien, qu’ils ont été redécouverts par les Français. Les tombeaux ayant été scellés pendant toutes ces années, ils ont été retrouvés dans un état de préservation quasi-parfait et le service des Beaux-Arts marocain a depuis redonné à ce site sa splendeur originale.

(Lire la suite…)

Les cinq gemmes incontournables de Marrakech

jeudi, février 28th, 2013

Fondée au 11ème siècle, la ville de Marrakech est trempée dans l’histoire, comme le démontrent plusieurs de ses célèbres monuments et bâtiments. Voici cinq exemples d’architecture marocaine à Marrakech qui sont à ne pas manquer.

1. Les Tombeaux Saadiens. Seulement à quelques centaines de mètres des Borjs de la Kasbah, ces tombes sont les quelques derniers vestiges qui restent de l’importante dynastie saadienne, remontant à l’époque du sultan Ahmad Al-Mansur (1578-1603), bien qu’ayant été fermées sur les ordres du sultan alaouite Moulay Ismail qui voulait que toutes les traces de la dynastie des saadiens soient  détruites. Intacts pendant plus de deux siècles, les tombeaux ont été découverts en 1917 et reconstitués par le service national des `Beaux Arts’. En raison de leur décoration complexe, une indication claire de l’opulence de cette époque et un exemple parfait de la beauté de l’art islamique, les tombeaux sont une attraction importante pour les visiteurs de Marrakech et en haut de votre liste ‘quoi voir à Marrakech’. Attendez-vous à des plafonds voûtés, des piliers de marbre complexement sculptés, des plafonds en bois de cèdre et plus notamment, à une utilisation importante d’une décoration exquise en mosaïque.

2. La mosquée de Mansouria. Construite par Yaqub Al-Mansur, la mosquée de Mansouria est également connue comme la mosquée de la Kasbah, étant juste à une centaine de mètres de la porte monumentale Bab Agnaou,  la porte principale d’accès à la Kasbah. La mosquée est à l’intérieur des remparts, dans la partie méridionale de la médina de Marrakech, non loin des Tombeaux Saadiens. Bien que l’accès à l’intérieur ne soit pas ouvert aux non-Musulmans, on peut admirer l’architecture impressionnante du bâtiment reflétant maintenant son ancienne gloire à la suite d’un programme important de restauration. (Lire la suite…)

Activités alternatives à Marrakech

vendredi, février 1st, 2013

Avec une multitude d’activités toute l’année, Marrakech projette son menu varié d’enchantement aux touristes du monde entier. Comme nous avons couvert un certain nombre d’activités dans des blogs précédents nous avons pensé qu’il serait utile de présenter un petit choix d’attractions alternatives, la plupart d’entre elles en dehors de la ville de Marrakech elle-même.

1. Les berbères du Maroc. Le Centre Culturel Berbère est un projet innovateur conçu pour offrir un aperçu de l’histoire et de la culture du peuple autochtone du Maroc qui comprend environ la moitié de la population de nos jours, la plupart d’entre eux dans le sud-ouest et les secteurs montagneux du Haut et Moyen Atlas. Situé dans le village de Boulaoune, dans les collines de l’Atlas, pratiquement à mi-chemin entre Marrakech et Agadir, le centre, qui est logé dans une petit Kasbah fortifiée, révèle la pleine histoire et les coutumes colorées des berbères du temps pré-arabe (avant le 8ème siècle) à nos jours. Une visite au CCB est non seulement une expérience fascinante mais aussi productive car les visiteurs peuvent apporter une contribution directe pour soutenir l’économie des communautés locales. http://www.berber-cultural-center.fr.gd/Home.htm

2. Jet-ski à Marrakech ! Pourquoi pas?! Juste à 30 minutes de Marrakech, au pied du Haut Atlas dont les sommets sont couverts de neige en hiver, vous trouverez le lac Takerkoust, base d’Atlas Jet avec sa plage privée. Ici vous pouvez faire monter l’adrénaline à la limite maximum grâce aux derniers jet-skis de Yamaha. http://www.jet-atlas.com/
(Lire la suite…)