Archive for the ‘Marrakech Tourist Attractions’ Category

Musée d’art marocain de Marrakech

jeudi, avril 24th, 2014

Situé dans un palace du 19ème siècle, le musée Dar Si Saïd est considéré au Maroc comme l’un des plus éloquents hommages au savoir faire des maîtres artisans. Entouré d’une cour magnifique remplis de cyprès apportant de l’ombre et de fleurs, avec une fontaine et un kiosque, les pièces d’exposition du musée sont remplies d’objets innombrables qui témoignent des plus beaux exemples de la riche tradition artistique du Maroc et de son héritage artisanal.

Des trésors à découvrir

Il existe parmi les objets les plus remarquables que l’on se doit d’aller admirer au Musée Dar Si Saïd une commode datant de 1000 ans après J.C., des coiffes berbères en argent et des tapis magnifiques du Haut Atlas aux innombrables tons pourpres. D’autres objets incluent des bijoux, des vêtements de mariage, de la poterie, des articles de cuir et des tapis de sol.
Les visiteurs peuvent découvrir d’extraordinaires mosaïques dans l’ensemble du musée, des artéfacts en stuc et des portes de bois de cèdre magnifiquement gravées et embellies par des talismans élaborés qui protègent du mauvais œil.

(Lire la suite…)

Marrakech accueille le championnat Auto GP 2014

mercredi, mars 26th, 2014

Marrakech a de nouveau été choisie pour accueillir un événement de course automobile exaltant car la ville ouvre la première course du championnat Auto GP de cette année. Anciennement connue sous le nom d’Euro séries 3000, ou Euro Formule 3000, la course se passe sur le circuit routier de Marrakech (Circuit Moulay el Hassan) lors du weekend du 12/13 avril 2014.

Il s’agit du cinquième tour de la série qui a débuté en 1999. Auparavant, seules les voitures possédant un châssis Lola F3000 participaient à la course mais en 2009 les voitures du Grand Prix A1 ont été admises et en 2010 elles ont complètement remplacé les Lola lorsque le nom de la course a été changé pour Championnat Auto GP. Il y a six manches en tout, qui se déroulent dans des endroits différents, principalement en Europe.

Lieu des manches pour 2014

Après des tests effectués à Valence les 1er et 2 avril, les championnats démarreront pour de bon sur le Circuit Moulay el Hassan de Marrakech le samedi 12 avril. Les manches ultérieures se dérouleront comme suit :

  • Manche 2 – Circuit Paul Ricard, France, 19/20 avril
  • Manche 3 – Hungaroring, Hongrie, 03/04 mai
  • Manche 4 – Autodromo Nazionale Monza, Italie, 31 mai/1er juin
  • Manche 5 – Red Bull Ring, Autriche, 19/20 juillet
  • Manche 6 – Nürburgring, Allemagne, 16/17 août

À ce jour, les lieux et les dates des deux dernières courses doivent encore être confirmés.

Circuit Moulay el Hassan

Situé le long de la route Ourika-Oukaïmeden dans Agdala, un quartier dans les banlieues sud de Marrakech, le Circuit Moulay el Hassan a accueilli la troisième manche du championnat du monde des voitures de tourisme de la saison 2009, la première course automobiles qui se soit déroulée au Maroc depuis 1958.

Les caractéristiques de ce circuit sont les suivantes : de longues lignes droites et 15 virages, avec une épingle serrée. Le circuit Moulay el Hassan fait 4.6 km de long. Le record du tour (1min 28.4 sec) a été établi par Narain Karthikeyan sur la voiture de course Zele en 2013.

Cerise sur le gâteau, le circuit accueillera une belle exhibition de voitures classiques. Pour les chanceux, les fortunés et les passionnés, une Formule1 Biplace LOTUS Renault fera des baptêmes de piste après les courses.

Conseils aux voyageurs

Il est conseillé à toute personne souhaitant visiter Marrakech dans le courant du mois d’avril de prendre les dispositions nécessaires pour réserver les voyages et les hôtels dès que possible. Vous pouvez vérifier la disponibilité de notre Hôtel Riad 4* Les Borjs de la Kasbah, dans le sud de la ville avec accès facile au circuit, sur : http://www.lesborjsdelakasbah.com/booking.html

Marathon des Sables – avril, Ouarzazate

Bien que le ‘Marathon des Sables’ ne soit pas directement associé avec Marrakech (il se déroule au-delà de l’Atlas dans la région de Souss-Massa-Draa, près de Ouarzazate), ce marathon est devenu au fils du temps un événement annuel majeur au Maroc et les visiteurs qui se rendent à Marrakech peuvent au moins décider de participer à la dernière étape (du 4 au 14 avril), peut être sous la forme d’une excursion.

La Course Saharienne

Considéré comme l’une des courses à pied les plus éprouvantes de la planète, le ‘Marathon des Sables’ attire environ 350 participants du monde entier. Des coureurs d’élite aussi bien que des amateurs, qui concourent en équipe ainsi qu’individuellement. La course couvre 242 kilomètres de terrain exceptionnel dans le Sahara ; elle est divisée en étapes multiples et les participants doivent transporter tout leur équipement sur leur dos – seuls l’eau, l’assistance médicale et un endroit pour dormir (des tentes berbères) sont fournis par les organisateurs de la course. (Lire la suite…)

Que se passe-t-il à Marrakech ? – mars et avril 2014

mercredi, mars 12th, 2014

Le printemps est la saison idéale de l’année pour visiter Marrakech lorsque la température moyenne est idyllique, 26° et avec plus de 8 heures d’ensoleillement par jour et juste quelques petites averses occasionnelles pour que la végétation reste belle avant la chaleur de l’été. Alors que dans toute la ville l’air se remplit des senteurs parfumées des fleurs en train d’éclore, la ville bouillonne d’enthousiasme dans l’attente des manifestations qui vont se dérouler alors que les visiteurs arrivent pour faire l’expérience de ces événements très populaires qui se déroulent pendant les mois de mars et d’avril.

Festival international de magie

Du 19 au 22 mars, les places et les rues de Marrakech ainsi que le théâtre Royal seront remplis d’artistes de scène et de rue qui prendront part au Festival International de Magie.

Le raid multisports ‘La Transmarocaine’

Après le festival de la magie, on se confronte à la réalité de la ‘Transmarocaine’ (du 22 au 30 mars). Ce raid multisports, la neuvième édition, comprend course, marche, canoë et vélo de montagne, emmènera les participants (et les spectateurs) d’Essaouira, une très jolie ville côtière sur la côte atlantique à 150 kilomètres de Marrakech, à Tahanaoute, située au pied du puissant Atlas, et dans l’ombre du Mont Toubkal (4167m) pour terminer à Marrakech même. (Lire la suite…)

Les 7 délices d’un voyage jusqu’aux Cascades d’Ouzoud

lundi, février 24th, 2014

Situées dans la province du Grand Atlas d’Azizal, à quelques 150 kilomètres au nord-est de Marrakech, les cascades d’Ouzoud sont plus que de simples cascades.

La région alentour

Le trajet de Marrakech aux cascades l’Ouzoud est une expérience en soi car la route vous fait découvrir des vertes vallées et la superbe gorge de la rivière El Abid, en traversant des vergers et des moulins à olives sans âge jusqu’au village Berbère de Tanaghmeilt non loin de là. Lorsque l’on aperçoit la beauté magnétique de cette région désertique, il est facile de comprendre pourquoi la presque totalité de cette région  a été désignée site protégé par un certain nombre d’organisations nationales et locales.

(Lire la suite…)

4 Super endroits pour les enfants à Marrakech

lundi, février 17th, 2014

Les sites historiques et les monuments, les jardins officiels et le shopping dans les souks vont certainement  faire le bonheur des adultes ; mais les enfants se lassent vite d’admirer les tapis berbères et de goûter aux épices (tout aussi colorées et fascinantes qu’elles puissent être) et de découvrir les trésors de l’histoire ancienne. Voici donc quelques idées pour occuper les enfants et encore plus important : pour les faire sourire.

Le Bowling

Situé dans la palmeraie, le Bowling est un endroit pittoresque disposant de la climatisation. Il y a six allées de quilles et c’est l’endroit idéal pour empêcher que les enfants ne deviennent pas insupportables dans votre hôtel lorsqu’il fait trop chaud et qu’ils puissent prendre part à une autre activité. Un bar et des tables de billard sont également disponibles.

(Lire la suite…)

La Place Djemaa El Fna

lundi, février 10th, 2014

Comme la plupart des villes marocaines, Marrakech offre deux facettes complètement différentes, la première, le quartier moderne et commercial de Guéliz et la seconde l’ancienne médina entourée de remparts. La médina de Marrakech est l’une des cinq médinas qui sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, elle est remplie de monuments grandioses, un immense souk est bâti autour de la célèbre place Jema El Fna, une place remplie de monde, bouillonnante de vie dans le cœur de la ville.

Le paradis des consommateurs

Entourée d’allées en forme de labyrinthe et d’habitations serrées, la place Djemaa el Fna est le point de départ pour explorer le dédale sans fin des souks où l’on trouve de tout depuis des souvenirs à bas prix et des épices aux magnifiques tapis et articles en bois ou en métal finement sculptés ainsi que des bijoux traditionnels. Tout au long de la journée Il est possible de se rafraichir en buvant un jus d’orange fraichement pressée et de manger des délicieuses dates marocaines offertes par les innombrables vendeurs sur la place.

(Lire la suite…)

Visite du jardin Majorelle à Marrakech

vendredi, octobre 4th, 2013

Au cœur de l’ébullition de Marrakech, on peut encore trouver de petites poches de tranquillité et de sérénité, un contraste absolu avec la chaleur et le rythme effréné de la ville tout autour.

Le Jardin Majorelle est une de ces oasis de calme, c’est un des lieux qui attirent le plus de visiteurs à Marrakech. Baptisé en hommage à son créateur d’origine française, Jacques Majorelle, un peintre inspiré par le mouvement de l’Art Nouveau du début du XXe siècle, ce jardin sous sa forme moderne s’étend sur près de 10 000 m² où s’unissent créations et nature.

Là, sous les murmures de l’eau qui ruisselle doucement de bassins en marbre, de fontaines et de canaux d’irrigation et sous les pépiements continuels des oiseaux se crée une ambiance idyllique d’exotisme subtropical, tandis que des sentiers traversent des plantations de bananiers et de bambou, des cocotiers et des bougainvilliers sans oublier une impressionnante collection de cactus.

Majorelle a passé près de quarante ans à créer et façonner ce jardin pour en faire une splendide œuvre d’art botanique même si, après sa mort en 1962, il est tombé à l’abandon.

(Lire la suite…)

Les arts à Marrakech – Galerie d’art Matisse

dimanche, septembre 1st, 2013

Marrakech est une ville où les beaux-arts et la culture anciens occupent une place importante, mais la galerie d’art Matisse est une des meilleures pour l’art contemporain. Elle se trouve dans le Passage Ghandouri (au n° 43, à hauteur du 61 rue Yougoslavie), pas très loin de la gare centrale.

Depuis plus de dix ans, Youssef Falaky, le directeur de cette galerie consacre tout son temps et son énergie à monter des expositions pour présenter le talent de certains des plus grands artistes établis du Maroc (comme Claude Viallat, Farid Belkahia, Mahi Binebine, Nureddine Chater et Hassan El Glaoui), mais aussi pour exposer les œuvres de jeunes artistes, pour beaucoup exclusivement gérés par la galerie.

(Lire la suite…)

Visite de la tannerie à Marrakech

mercredi, août 14th, 2013

La matière première des produits en cuir fin est produite dans le vieux quartier des tanneries de Marrakech, un lieu d’un attrait magnétique pour les touristes car l’expérience y est aussi fascinante que l’odeur y est prononcée.

Certains vous avertiront contre la visite de ce quartier odorant de la ville, mais ce serait une erreur à de nombreux égards, car la méthode ancienne qui permet de transformer en cuir des peaux de chèvre et de mouton n’a que peu changé depuis la nuit des temps et c’est un rappel captivant d’une autre époque.

Les tanneurs de Marrakech existaient déjà quand la ville a été fondée en 1062 et la production d’objets de maroquinerie est depuis lors un commerce important. À l’heure actuelle, la méthode archaïque de transformation fait appel à un cocktail désagréable de liquides élémentaires (un mélange d’urine de vache, d’excréments de pigeon et d’acides) dans lesquels les peaux sont lavées et préparées.

Vous y verrez des hommes torse nu, debout dans des cuves en terre remplies jusqu’au genou de cette mixture à l’odeur diabolique, qui sont en train de nettoyer les peaux avant de les transférer dans d’autres cuves où elles seront teintes dans d’autres liquides multicolores à l’air tout aussi suspect. Cette opération terminée, les peaux sont étalées au soleil pour y sécher.

(Lire la suite…)