Les tombeaux saâdiens de Marrakech

Si vous êtes amateur d’histoire, les tombeaux saâdiens vous intéresseront, un des lieux touristiques les plus fréquentés de la ville, c’est là que reposent les souverains et d’autres membres de la dynastie saâdienne, un des plus beaux exemples d’art islamique du Maroc.

La première sépulture connue remonte à la fin du règne du sultan Ahmed el Mansour (1578-1603), sixième de la dynastie saâdienne, dont l’ère s’est étalée du milieu de XVIe siècle jusqu’à la fin du XVIIe siècle.

À son arrivée au pouvoir, Moulay Ismaïl (1672-1727) a scellé les tombeaux dans le but d’effacer toute trace de ses prédécesseurs et ce n’est qu’en 1917, grâce à un levé aérien, qu’ils ont été redécouverts par les Français. Les tombeaux ayant été scellés pendant toutes ces années, ils ont été retrouvés dans un état de préservation quasi-parfait et le service des Beaux-Arts marocain a depuis redonné à ce site sa splendeur originale.

Ces deux mausolées sont plus particulièrement remarquables pour leurs magnifiques textes en arabe sur les tesselles de mosaïques et leurs sculptures finement ciselées dans le bois de cèdre. Le point fort de la visite est la salle des douze colonnes qui abrite la tombe du fils du sultan, Ahmed El Mansour.

Les tombeaux sont à Marrakech, à côté de la mosquée de la Kasbah, à quelques 400 m des Borjs de la Kasbah. L’entrée coûte 10 dirhams.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply