Visite de la tannerie à Marrakech

La matière première des produits en cuir fin est produite dans le vieux quartier des tanneries de Marrakech, un lieu d’un attrait magnétique pour les touristes car l’expérience y est aussi fascinante que l’odeur y est prononcée.

Certains vous avertiront contre la visite de ce quartier odorant de la ville, mais ce serait une erreur à de nombreux égards, car la méthode ancienne qui permet de transformer en cuir des peaux de chèvre et de mouton n’a que peu changé depuis la nuit des temps et c’est un rappel captivant d’une autre époque.

Les tanneurs de Marrakech existaient déjà quand la ville a été fondée en 1062 et la production d’objets de maroquinerie est depuis lors un commerce important. À l’heure actuelle, la méthode archaïque de transformation fait appel à un cocktail désagréable de liquides élémentaires (un mélange d’urine de vache, d’excréments de pigeon et d’acides) dans lesquels les peaux sont lavées et préparées.

Vous y verrez des hommes torse nu, debout dans des cuves en terre remplies jusqu’au genou de cette mixture à l’odeur diabolique, qui sont en train de nettoyer les peaux avant de les transférer dans d’autres cuves où elles seront teintes dans d’autres liquides multicolores à l’air tout aussi suspect. Cette opération terminée, les peaux sont étalées au soleil pour y sécher.

Malgré l’odeur répugnante, le quartier des tanneries figure quand même dans la liste des « principales attractions » de la ville de Marrakech, parce que ce lieu historique permet d’avoir un aperçu sur une technique tellement ancienne et déplaisante qu’il est presque impossible d’en croire ses yeux. C’est pour cette raison que cette visite des tanneries est un must.

Dans le quartier des tanneurs du souk, vous trouverez les tanneries d’une part, mais aussi une multitude d’échoppes qui vendent des produits de maroquinerie de tous genres à des prix défiant souvent toute concurrence. Une ou deux échoppes sont particulièrement bien situées, avec des balcons qui donnent sur le vieux quartier des tanneries où les hommes se confrontent à des conditions de travail primitives pour produire des articles réputés pour leur beauté, leur pérennité et leur utilité.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply